Livraison OFFERTE via Mondial Relay dès 79 € d’achat

L’écoresponsabilité, ou responsabilité environnementale consiste à adopter un comportement responsable à l’égard de l’environnement. 

À l’heure du dernier bilan du GIEC qui nous informe que l’humanité dispose de moins de trois années pour inverser la courbe des émissions de gaz à effet de serre, nous savons tous qu’il faut agir. 

Chacun à notre niveau, nous pouvons changer nos comportements, et nous le voulons la plupart du temps. En revanche, il n’est pas toujours simple de comprendre comment nous pouvons adopter un comportement plus écoresponsable.

Apprendre à consommer mieux

Consommer moins, oui, mais surtout consommer mieux. On l’entend partout, sans parfois en prendre la mesure.  

D’un côté de notre alimentation, on peut commencer par acheter des produits locaux et de saison auprès des producteurs de sa région par exemple. Délaisser petit à petit les supermarchés pour renouer avec les agriculteurs semble être à notre portée. La plateforme frais et local lancée par le ministère de l’Agriculture en 2021 nous aide à trouver les points de vente en direct près de chez soi. 

Manger moins de viandes et augmenter l’apport en protéines végétales dans son assiette, limiter ses déplacements en voiture dès que possible pour préférer le vélo ou la marche, être attentif à la consommation d’eau et d’énergie dans la maison… Autant de points auxquels nous sommes sensibles depuis plusieurs années. 

Aujourd’hui, nous souhaitons aller plus loin pour vraiment devenir écoresponsables à notre échelle.

Dans ce sens, il est intéressant de s’intéresser au cycle de production des produits que nous achetons. Les produits écologiques génèrent moins d’impact dans l’ensemble du cycle de vie. Les entreprises qui les fabriquent ont une démarche RSE avancée, chaque point du cycle de fabrication au cycle de vente, puis de recyclage, est réfléchi pour être le plus neutre possible pour la planète. Citons quelques points mis en place par ces entreprises :

  • une fabrication à partir de matières premières recyclées, recyclables ou biodégradables ;
  • un packaging écologique, c’est-à-dire un emballage qui pourra être réutilisé et sera utile même lorsqu’on aura déballé le produit ;
  • une usine et des bureaux respectueux des basiques écoresponsables : économies d’eau et d’énergie, utilisation de panneaux solaires par exemple, recyclage et tri des déchets… 

Chez Luzocréa, nous réfléchissons dès le processus créatif à l’impact que vont avoir nos jeux de société. Il y a des choses que l’on aimerait faire, mais que nous refusons, car il est impossible de trouver les matériaux en France. Parfois, nous abandonnons une idée, car l’impact sera trop lourd. 

Reconnaître les entreprises écoresponsables

Des labels existent pour nous permettre de mieux appréhender les offres et le marketing écolo des marques, qui pratiquent parfois le greenwashing. 

L’écolabel européen par exemple est décerné aux entreprises dont les produits et les emballages ne dégradent pas l’environnement. Il a été mis en place par la Commission européenne en 1992 et est valable dans l’ensemble des pays de l’Union européenne. C’est un véritable gage pour le consommateur que le produit qu’il achète a un impact réduit sur l’environnement.